Revenue Manager dans un hôtel d’aéroport : Un métier à haut risque.

giphy

Réussir comme Revenue Manager dans un hôtel d’aéroport n’est pas de tout repos, entre les grèves, les avions annulés et la météo de nombreux aléas font que ce métier est toujours sur le pied de guerre.

giphy1
Le journal américain spécialisé dans l’hôtellerie hotelnewsnow.com a interviewé plusieurs Revenue Managers pour connaitre leurs secrets pour remplir leur hôtel et toujours au meilleur prix (pour l’hôtel).

Tout d’abord les annulations de vols représentent environ 7% du taux de remplissage d’un hôtel à l’aéroport d’Atlanta (le plus grand du monde). C’est un taux acceptable et gérable.
Quel est le votre? 

Mais d’autres aéroports celui de Toronto ou d’Halifax peuvent fermer les chambres réservées aux OTAs pour cause de situations critiques (neige, intempéries) , et ainsi prendre le contrôle total de leurs réservations et proposer aux naufragés de l’air des propositions de dernières minutes.
Les problèmes mis à part, la fidélisation de la clientèle est cruciale car les aéroports ne sont pas des grands lieux de villégiatures.

giphy2Les hôtels d’Atlanta par exemple proposent le parking gratuit et jusqu’à une semaine sur leur parking en échange d’une nuit au moins à l’hôtel. Le Park & Fly est très populaire. C’est efficace pour les clients qui sont des voyageurs fréquents et leur permettent de faire de bonnes économies.
D’autres hôtels ont privilégié leur carte de restaurant. Très souvent la cuisine dans les aéroports est des plus banales et sans attraits. L’idée d’avoir un restaurant gastronomique dans un hôtel d’aéroport est une autre manière d’attirer une clientèle souvent d’affaires et pressée. Cela permet d’augmenter le poste F&B et ainsi rééquilibrer le revenu par chambre.

giphy3

Enfin d’autres hôtels se positionnent sur leurs grands espaces de salles de réunion pour générer leurs revenus. La proximité de voies de communication majeures : Aéroport, autoroutes… Leurs permettent d’être un centre d’attraction qui peut rivaliser avec les hôtels de centre-ville.
Les personnes venant à ces réunions et colloques représentent jusqu’à 20% de leur clientèle hôtelière.

microphone-704255.jpg

 

Finalement et c’est une tendance de fond l’analyse des données (dit BIG DATA) permettent d’affiner les prix de ventes en fonction de l’analyse des flux de trafics par type de clientèle (business, tourisme, sportifs etc… ) et ainsi d’adapter l’offre et les prix pour maximiser les profits.
Par exemple une ville qui reçoit régulièrement des matchs de compétitions sportives doit transformer ses chambres de lits dit kig size en 2 queen size qui est la demande la plus fréquente faites par les supporteurs et les sportifs.

giphy4
Et vous? Quels sont vos trucs pour améliorer le rendement d’un hôtel avec une situation géographique particulière ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s