Serviette carré visage à usage unique – une solution contre le vol dans les toilettes de lobbys des Hôtels

l_carre-visage

Nous avions déjà vu que les clients ne sont pas toujours des plus honnêtes dans les chambres d’hôtels en volant régulièrement quantités de choses. Mais que dire de ceux qui ne sont mêmes pas clients et qui viennent régulièrement se servir pour améliorer leur quotidien.

Je vous passe les histoires maintes et maintes fois contées de maris ayant oublié leur anniversaire de mariage qui offrent les quelques fleurs trouvées dans le lobby.

Les toilettes publiques sont régulièrement pillées des quelques objets qui les composent. 

Un de nos clients Palace historique de la côte Atlantique appartenant à un groupe bien connu en a fait les frais.
Il proposait gracieusement des petites serviettes de courtoisie en coton pour essuyer les mains des visiteurs fréquentant les toilettes du lobby .
Ces petites serviettes, que l’on trouve souvent dans les chambres, sont très pratiques: 
Douces, elles sont posées individuellement sur le lavabo et les clients les trouvent bien plus agréables que les dérouleurs de papier.
Un Palace digne de ce nom doit proposer ce type de prestation. 

Malheureusement de nombreux clients n’ont pas compris « les pauvres » le principe de l’utilisation de ces carrés visages (ou face-cloths en anglais) : Au lieu de les mettre dans la corbeille à leurs pieds, ses serviettes tombaient systématiquement dans leurs sacs à main ou leurs poches. 

La somme dépensée par notre Palace devenait indécente et il nous a contacté pour trouver une solution. En effet, nous avions une solution de serviettes brodées et à usage unique. Nous les proposions jusqu’alors pour l’essuyage de massages ayurvédiques des Spa 5 étoiles. 

Caractère Paris fabrique depuis 1993 toute une gamme de serviettes à usage unique qui peuvent être utilisées soit en salon de coiffure (grand prix de l’hygiène au MCB 2000), soit dans de nombreux métiers du soin en institut de beauté. 

Cette petite serviette ourlée (30 x 30 cm) est fabriquée en Absorbtex® matière douce et résistante en non tissé, complètement recyclable.
Elle absorbe exactement comme une serviette en coton. Elle est proposée individuellement ou bien par paquet de 25. L’hôtel les propose soit à plat soit fait des rouleaux comme sur la photo d’illustration.
L’hôtel n’a plus à gérer son entretien, son comptage et sa disparition.

Les quantités commandées par notre client lui permettent de réduire ses coûts et contrôler son budget.

Cela fait maintenant 5 ans que nous équipons ce beau Palace (et d’autres) et le budget réservé à cet endroit stratégique est maintenant revenu totalement à la normale.

Si vous aussi vous êtes confrontés à des disparitions insolites de ce type d’articles n’hésitez pas à nous contacter au 01 49 89 01 83 nous saurons vous aider à résoudre vos problèmes.

 

Publicités

Hôtes – alèses semi durable: 10 bonnes raisons de les utiliser

1. Une propreté irréprochable

Qui n’a pas trouvé des cheveux, des poils de pubis et autres taches suspectes sur les alèses des hôtels et des gîtes. Sans être les candidats de Bienvenue à l’hôtel, il faut reconnaître que lors d’une simple inspection de franchise ou de groupement, cette remarque revient tout le temps. 

C’est pour cela que nous avons inventé cette alèse qui peut durer des mois et qui n’a besoin d’être remplacée que quand elle est sale ou selon des critères définis par les cahiers des charges de chaque hôtel.

k_alese_imperm_12. Un gain d’argent

L’argent est important, en fonction de la quantité et de la taille nous vendons des alèses autour de 2€. Beaucoup moins chère qu’une alèse traditionnelle. Qui de plus peut couter encore plus chère à laver avec un résultat pas toujours au rendez vous. Les taches de sang de bave restent souvent même après un lavage à la laverie. Et que dire des poils qui restent toujours piqués quoi que l’on fasse.

3. Un gain de temps.

Si vous lavez votre linge ou si vous le donnez à laver, vous savez que vous devez attendre que le linge soit propre et sec pour le récupérer et le remettre dans le lit. Beaucoup de temps et d’énergie de perdu pour une simple alèse. 

4. Une meilleure gestion du linge.

L’alèse jetable est toujours disponible, car elle prend moins de place qu’une alèse traditionnelle. Nous livrons en général en 24/72 heures toute l’Europe, ce qui permet de ne pas être en rupture.

l_drap-housse-nuitranquille-35. Un aspect professionnel.

L’alèse est composée d’une matière en non tissé inventée il y a moins de 10 ans et sélectionnée pour ces différentes qualités indispensables à une bonne nuit.

Imperméable suffisamment pour une utilisation normale dans un gite ou un hotel, ce qui permet d’avoir une bonne respirabilité et peu de bruit. 

6. Une facilité d’emploi

Toutes les alèses Nuit Tranquille sont proposées en format housse pour avoir une meilleure accroche et les 11 tailles répertoriées permettent d’avoir toujours une housse bien tendue et ainsi éviter l’inconfort de vos clients.

7. Moins de linge à laver

Moins de linge à laver ce n’est pas seulement des gains de temps et de prix, c’est également un geste écologique en diminuant l’impact sur l’environnement avec l’utilisation intempestive de détergents et autres adoucissants. L’alèse est 100 % recyclable et est valorisée.

8. Moins de service à l’extérieur et leurs aléas

Si vous faites appel à un service à l’extérieur de nettoyage, il arrive que le service ne soit pas à la hauteur de vos espérances : retard, alèses perdues avec des taches ou qui ont rétrécies. En n’utilisant pas de service à l’extérieur vous pouvez vous concentrer sur l’important. L’accueil de vos clients plutôt que des problèmes réguliers avec vos fournisseurs.

9. Un gain de place.

L’alèse Nuit tranquille grâce à son matériau en non tissé prend 2 fois moins d’espace qu’une alèse normale. Un gain de place pour ceux qui doivent gérer énormément de linge.

source

10. Un meilleur confort pour vos clients. 

Enfin et c’est le plus important l’alèse Nuit Tranquille permet de protéger votre literie tout en donnant un confort accrue à vos clients. Respirante, toujours propre, imperméable.

Si vous voulez en savoir plus n’hésitez pas à consulter notre page sur l’alèse Nuit Tranquille que vous soyez un gîte de petite taille ou un groupe d’hôtels nous trouverons la solution qui vous convient le mieux.

La couverture d’urgence à usage unique : une solution d’accueil pour les acteurs sociaux.

refugiers-dans-une-gareA quelques semaines de l’arrivée de l’hiver, les températures commencent à chuter en Europe : un enjeu de plus pour les acteurs sociaux et humanitaires confrontés à l’accueil des réfugiés. Certaines solutions à ces challenges se trouvent dans l’expertise des industriels. A l’image des couvertures à usage unique, les industriels et autres fabricants sont à même de fournir des produits éprouvés dans d’autres domaines pour favoriser un accueil digne et efficace.

Les structures d’accueil telles que les Centres d’hébergement d’urgence (CHU), les Centres provisoires d’hébergement (CPH) ou encore les Centres d’accueil des demandeurs d’asile (CADA) doivent nécessairement assurer un accueil dans la dignité. La problématique est complexe et peut rapidement engendrer des difficultés qui ne sont pas liées au cœur de compétence des acteurs sociaux. Qu’ils s’agissent de structures officielles, gérées par les pouvoirs publics comme les deux « camps de transit » ou centres humanitaires qui s’ouvriront à Paris d’ici quelques semaines, ou de camps informels comme « la jungle de Calais », l’une des premières problématiques est l’hygiène. On se souviendra que lors de l’hiver 2015, les pouvoirs publics ont dû faire face à une épidémie de rougeole à Calais. Mais d’autres infections doivent être prévenues comme la gale ou la tuberculose. La gestion du linge, couvertures, duvets ou encore draps, est au cœur de cette problématique.

« Usage unique » : la solution hygiénique

La couverture d’urgence mise à disposition des réfugiés ne doit pas être un vecteur d’agents infectieux. Toutefois, elle est nécessaire et indissociable d’un couchage confortable et chaud. La couverture d’urgence participe à la dignité de l’accueil. Mais elle peut vite devenir un « casse-tête » pour les travailleurs sociaux.

Comment gérer le stockage des couvertures propres, comment assurer la collecte des couvertures utilisées, comment assurer le lavage et le reconditionnement ? Autant de questions auxquelles la couverture à usage unique, ou couverture jetable, apporte des réponses. Issu de l’hôtellerie, de l’événementiel mais aussi du secteur de la santé, le linge à usage unique a fait ses preuves et présente de nombreux avantages directs et indirects.

Les bénéfices de la couverture d’urgence à usage unique

couverture à usage uniqueTout comme une couverture « traditionnelle », une couverture à usage unique garantit hygiène, confort et chaleur à son usager. Mais à la différence d’une solution traditionnelle, la couverture à usage unique, ou plus exactement à « usager unique », ne se lave pas. Après utilisation, elle se jette et se recycle. Fabriquée en matériaux 100% recyclables, une fois utilisée, elle est collectée par les services classiques de gestion des ordures ménagères. Ainsi, les acteurs sociaux n’ont plus à mettre en place un processus de collecte, de lavage et de reconditionnement. L’absence de lavage est également un argument écologique. En effet, l’utilisation de matériaux 100% recyclables, l’absence d’eau et de détergents dans le cycle de vie de la couverture en fait un produit dont l’impact écologique est réduit. La couverture jetable est un atout majeur dans l’organisation du canal de distribution du linge et fait gagner beaucoup de temps aux équipes de terrains. Elle est disponible en grande quantité et répond parfaitement aux enjeux de la gestion de crise.

Point de départ inconditionnel de tous les travaux de réinsertions sociales ou professionnelles, l’accueil ne s’improvise pas. Les acteurs sociaux doivent se consacrer à leur cœur de métier. Les industriels tels que Caractère proposent donc des solutions opérationnelles aux secteurs sociaux et humanitaires ; la couverture d’urgence à usage unique reflète l’une des nombreuses possibilités en terme de gestion de linge.

Les produits Caractère qui peuvent vous intéresser :

Gestion de Crise et Hébergement d’Urgence: de l’Avantage des Draps Jetables dans l’Organisation et la Prévention

Les derniers caprices météorologiques en Europe (blizzards, tempêtes de neige, inondations, tornades, etc.), instabilités gouvernementales en Europe (manifestations violentes, révolutions et campements de réfugiés) et catastrophes naturelles (nuages de poussières volcaniques, tremblements de terre, feux de forêts, ouragans, raz de marée, etc.) ont montré l’importance de l’anticipation dans la gestion de situations de crise.

Autant d’événements et de bouleversements traumatisants pour les victimes, mais aussi pour les organes gouvernementaux, aéroports, gares, hôtels, mairies et autres structures auxquels en incombe l’organisation.

En l’espace d’un instant, des dizaines, voire des milliers de personnes peuvent se retrouver bloquées dans les aéroports, embarcadères ou gares, ou encore se retrouver à la rue. Ils sont alors le plus souvent dirigés vers des hébergements d’urgence, qu’ils soient prévus à cet effet, transformés l’espace d’une crise (gymnases, écoles…) ou construits de façon éphémère. L’hiver dernier, les intempéries de décembre et janvier ont vu des touristes s’échouer par milliers sur des bancs publics, leurs enfants dormant à même le sol sans draps ni oreillers.

Une situation qu’une meilleure préparation aurait permis d’éviter. Cela passe non seulement par la mise en place de plans d’intervention, des exercices de mise en situation, mais aussi par l’organisation de l’approvisionnement en besoins matériels.

Une telle anticipation permettra ainsi de pourvoir à toute perturbation, se montrant réactifs et s’assurant la satisfaction de l’usager. Les autorités locales ou les infrastructures aéroportuaires et ferroviaires se doivent d’avoir la capacité de mobiliser intervenants, volontaires et matériel dans les plus brefs délais.

Si les crises et catastrophes naturelles ne peuvent être évitées, la rapidité et l’abondance des médias ne laissent d’autre choix aux pouvoirs politiques et aux services publiques que de tout mettre en œuvre pour les contenir et en minimiser l’impact au plus vite, sauvegardant leur image en apportant une réponse adaptée, confort et sécurité à leurs clients.

Un transporteur ne s’assurera la fidélité de ses utilisateurs qu’en lui assurant le meilleur service, y compris dans les pires circonstances. Il n’y a là pas de place pour l’improvisation : les réponses appropriées sont devenues la norme, qui plus est en ces temps où le terrorisme et les pandémies peuvent perturber les plans des voyageurs.

C’est dans ces moments que la solution du linge à usage unique s’impose !

Les draps jetables et couvertures, bien sûr, mais également les sacs de couchage et gigoteuses gigoteuse bleuesont alors indispensables. Pratiques et économiques, ils répondent au mieux aux exigences à la fois d’hygiène et de confort des personnes victimes de l’incident.

On peut ainsi procurer à chacun drap, sac de couchage et couverture, sans pour autant avoir à se préoccuper du travail ni du coût qu’implique un nettoyage. Leur emballage individuel les rend exempts de poussière, moisissures, mites, puces de lit, maladies nosocomiales et autres problèmes rencontrés avec l’utilisation de linge traditionnel en coton ou en laine. Le non-tissé est de plus reconnu pour sa durabilité et son imputrescibilité.

La gestion de crises s’en trouve facilitée, tant en terme de préparation que de stockage. Le tout est de l’anticiper !

Nul besoin de services de blanchisserie grâce aux produits à usage unique. En cas de bloquage prolongé, ils restent confortables et leur solidité permet de les utiliser plusieurs semaines. Ils peuvent ensuite être recyclés à 100%.

De poids et d’encombrement réduits, leur stockage est bien plus aisé que l’équivalent en linge traditionnel, et leur transport également. Autant de place de stockage gagnée et de main d’œuvre économisée qui allégeront le coût de la crise rencontrée.

Une logistique simple, un prix réduit et une hygiène garantie font du linge jetable  la solution la plus adaptée aux situations d’urgence.

Les produits à usage unique sont en outre appropriés en bien d’autres circonstances moins dramatiques telles que les conventions, festivals, universités d’été et autres manifestations rassemblant des centaines de personnes à héberger.

Pour plus d’informations sur les linges, habits et autres fournitures à usage unique, rendez-vous sur caractere-paris.com

Et vous, que prenez-vous dans les hôtels? Est-ce voler que de prendre les peignoirs des hôtels?

Certaines personnes aiment emporter beaucoup de « souvenirs » de leur hôtel quand d’autres y oublient leurs affaires.

Un piano à queue, diverses montres anciennes, un cochon en pierre, une cheminée en marbre lourd, ou même un homard vivant : voilà quelques objets incroyables qu’on a vu disparaître d’hôtels comme par enchantement !

Et que penser de ce que les hôteliers y ont trouvé après le départ de leurs hôtes ? Une chèvre morte, un hamster apeuré, une urne funéraire, différentes prothèses, des perruques de toutes couleurs, un perroquet, des perruches, des prothèses de jambes, un œil de verre, des pyjamas, des sous-vêtements féminins et masculins… Une fois, même, un kit de bondage incluant un fouet a été laissé dans un hôtel de Londres par un invité qui aimait la discipline anglaise !

De quoi créer un musée de la bizarrerie !

La plupart du temps, les gens ramènent à la maison un souvenir sans importance avec eux : La panoplie complète des produits d’accueil en est l’exemple le plus courant.

bonnet de douche

Qui n’a jamais mis dans sa valise : une bouteille de shampooing, un kit de couture, un peigne, une brosse à dents, des boîtes d’allumettes, un crayon, un stylo ou un de ces bonnets de bain indescriptibles qu’ils n’utiliseront jamais ?

Ou encore un beau cendrier que vous aviez déjà à la maison ?

Mais vous ne vous sentez pas coupable, jugeant votre kleptomanie modérée.

D’ailleurs, les hôteliers offrent ces produits d’accueil pour que les clients en profitent gratuitement… mais pas tous : non, le sèche-cheveux n’est pas un produit d’accueil, et le peignoir non plus.

Parmi le florilège des objets dérobés, on trouve divers gadgets électroniques et piles des télécommandes, et dans certains hôtels, les plats et les sets de coutellerie complets, portant des monogrammes brillant aux yeux de tous, sont considérés comme des «objets de collection».

Je connais un chirurgien spécialiste qui, en plus d’être agile en salle d’opération, est un artiste pour jongler avec les tasses et les chopes. Sa déjà vaste collection provient d’hôtels, de bars et de restaurants des 5 continents.

Même l’adorable et sinueuse Katy Perry reconnaît avoir commis ce genre de méfaits : « Je prends les oreillers. Je suis comme La princesse au petit pois, j’adore dormir sur du moelleux » a-t-elle déclaré à une occasion.

Nos Arsène Lupin en herbe dévoilent parfois des trésors d’imagination pour voler les vôtres, passant par le remplissage de bouteilles du minibar avec de l’eau ou du thé, échangeant la vieille couette rabougrie de leur maison contre celle toute neuve mise à leur disposition – changeant juste la housse et attestant qu’ils n’ont touché à rien -, s’armant de leur tournevis pour démonter poignées de porte, porte-serviettes, sèche-cheveux, supports de rouleau de papier toilette, lampes, ampoules, chaînes stéréo et autres téléviseurs !

Les tables de chevet s’envolent également avec leur bible de Gédéon, dans lesquelles on peut lire « Tu ne voleras point » (Exode 20:3-17).

Les espaces communs ne sont pas épargnés non plus : selon le quotidien britannique, « The Daily Telegraph », un hôtel de Londres a dépensé une fortune dans ses décorations et motifs floraux, « empruntés » et transformés en cadeaux d’anniversaire ou de fortune par des maris décomplexés.

Alors, où se situe la limite entre le souvenir et le vol ?

La serviette, cet obscur objet du désir (bien que presque toujours blanches), marque la frontière entre le tolérable et le larcin.

Des centaines de milliers d’articles disparaissent chaque année, dans les hôtels à travers le monde, représentant un coût énorme pour les grandes chaînes, et plus encore au vu de la flambée des prix du linge de maison.

Mais les hôteliers aussi font preuve d’imagination quant à la lutte contre ces disparitions !

Quelle surprise pour le client indélicat se présentant à la réception pour son départ, quand on lui annonce la liste de ses consommations au minibar… électronique, celui-ci, qui aura enregistré les mouvements de stock pour les rajouter automatiquement à la facture. Ou pour d’autres, en passant les portes de l’hôtel et en entendant l’alarme stridente d’un supermarché se déclencher, ayant détecté de micro-puces placées dans les serviettes, les draps et les peignoirs. Pour le coup, ils se sont retrouvés dans de beaux draps lorsque le personnel de l’hôtel leur a demander d’ouvrir leurs valises au vu de tous !

Dans un hôtel de Tokyo on peut lire : « Chers hôtes, nous vous remercions de ne pas voler les serviettes. Si ce n’est pas votre habitude, merci de ne pas tenir compte de cette note. »

D’autres affichent subtilement : « Si vous aimez nos peignoirs, vous pouvez en acheter un neuf à la réception pour 50 euros. Si vous préférez prendre celui que vous avez utilisé, nous le chargerons sur votre compte. »

Certains vont jusqu’à broder leur serviette d’un cinglant « volé à la courtoisie de l’hôtel X » et imprimer le même message sur leurs cendriers.

Mais des hôtels ont jeté l’éponge… la serviette éponge… face à l’ampleur des vols : la chaîne américaine Holiday Inn a ainsi déclaré la journée de l’amnistie des serviettes, en 2008, devant le demi million d’exemplaires volés annuellement !

D’autres enfin ont choisi la diplomatie, créant un catalogue de leur mobilier et autre linge de maison à l’attention des clients désirant les leur acheter. On peut ainsi s’offrir, moyennant rémunération, les plus belles pièces et accessoires d’un Ritz-Carlton, d’un Waldorf Astoria ou d’un Westin…

Et vous, que prenez-vous dans les hôtels?

Un autre exemple de vol dans les palaces les serviettes de courtoisie

Ebola et prévention

 Selon l’OMS l’Ebola est une maladie à virus qui a été découverte en Afrique centrale (République démocratique du Congo et Soudan) en 1976. La flambée actuelle en Afrique de l’Ouest (Guinée, Sierra Léone, Libéria puis Nigéria et Sénégal) est la plus virulente depuis son apparition.

 

Sa particularité est justement sa transmission inter humaine. Il est maintenant prouvé que c’est par les fluides que l’Ebona se transmet, même si certains officiels tel qu’Antony Banbury (chef de la mission Ebola à l’ONU) annonce que Ebola pourrait muter et devenir contagieux par voie aérienne .

 

Les causes de transmissions entre humains sont toujours selon l’OMS:

  • contact direct (muqueuses, peau, fluides séminales).
  • matériaux contaminés: tissus ou drap de lit.
  • rites funéraires trop étroits.

Réduire les risques entre humains est une priorité:

  • placer les personnes infectées en quarantaine.
  • utilisation de matériau à usage unique comme un drap jetable.
  • les soignants doivent porter des équipements de protection individuel adaptés: combinaisons, gants, masques.
  • Suivre des règles d’hygiène de base: se laver les mains et éviter le contact direct avec les personnes suspectées d’être infectées.


Selon l’OMG Save the Children pendant l’automne 2014, 5 personnes par heure sont infectés par le virus Ebola au Sierra Leone et plus de 3.000 personnes sont déjà mortes.

Ebola fait peur et semble être hors de contrôle. Les premiers cas sur les sols américains et européens sont amplifiés par les médias qui disent tout et n’importe quoi et risque de déclencher une hystérie collective.

Pourtant l’information est là et claire. Il ne faut pas que les médias sous prétexte de faire des annonces accrocheuses créées des peurs et fantasmes.

Le jetable L’hygiène sans lavage!

www.caractere-paris.com
Drap Plat
Tissu non tissé/ anti-allergique/100% recyclable. Plus de tâches ni de poils. Gagnez en temps de travail avec une propreté et une hygiène irréprochable.
Taie d’oreiller
Imperméable ou non/ tissu non tissé/ rabat de 15 cm. Propre et hygiènique, la taie d’oreiller à usage unique offre une véritable seconde peau à votre oreiller. 50×75 cm ou 60×60 cm.
Chausson
Le Prestige d’un velours long et d’une semelle épaisse et moelleuse. Proposé en 3 tailles (à choisir) , du 35 au 46 il répond à 90% de la clientèle..
Maillot de bain shorty
Proposez au sein de votre établissement une offre de maillot de bain de dépannage à prix économique.
Drap Housse
Tissu non tissé/ anti-allergique/100% recyclable. Ce drap housse protège parfaitement vos matelas contre tout contact extérieur.
Gant de toilette
Extrèmement doux, absorbant et souple, le gant de toilette jetable vous assure un nettoyage parfait. Matière nid d’abeille. 16×29 cm.
Peignoir
Peignoir: fabriqué en Absorbtex/ finition gauffré en nid d’abeille/taille unique, homme et femme. Très doux et absorbant, ce peignoir est parfait pour couvrir vos clients.
String jetable
Tissu non tissé/ anti-allergique/ matière douce et résistante. Idéal pour  épilations, les centres de massages, modelages thérapeutiques et kinésithérapies.
Housse imperméable
Tissu non tissé/ anti-allergique/100% recyclable/100% imperméable. Protégez vos matelas contre les huiles, l’eau et autres liquides.
Serviette
Serviette super absorbante et très douce, pour vous essuyer ou vous couvrir agréablement.
Maillot de bain body
95% polyester et 5% élastane. Couleur unique noir homme et femme.
Tailles: S/M/L/XL/2XL
Gigoteuse
Tissu non tissé/ pour bébés de 2 à 18 mois/  hypoallergénique. Présente toutes les caractéristiques requises en matière de sécurité pour les nourrissons.
Tous les produits sont jetables, recyclables, et conditionnés sous sachet individuel scellé avec sur chaque sachet une étiquette désignant le produit et sa taille.
2 Rue Léon Mauvais · ZI de la Barbière · 93600 Aulnay sous Bois · Tél. +33 (0) 1 49 89 01 83 · Fax. 01 49 89 01 84