Jetable, usage unique, semi-durable : mode d’emploi pour les acteurs sociaux

Couramment utilisés par de nombreux secteurs tels que la santé, l’hôtellerie, le transport ou l’événementiel, les produits textiles jetables sont de plus en plus utilisés par les acteurs sociaux et humanitaires. Parfaitement maîtrisés par les fabricants, ils bénéficient d’innovations constantes et présentent une grande flexibilité d’emploi. Arrêtons-nous sur leurs caractéristiques.

Définition : jetable, usage unique, semi-durable

Dans l’univers du textile industriel, les appellations « jetable », « semi-durable » et « usage unique » sont complémentaires. Elles définissent des produits fabriqués en tissu non-tissé, qui sont caractérisés par leur grammage et leur composition. Le savoir-faire des industriels donne aux produits une douceur, une souplesse et une imperméabilité adaptées à chaque usage. Le point commun essentiel de ces produits est qu’ils ne se lavent pas. Grâce aux matériaux dont ils sont issus, ils se recyclent à 100%.

l_drap-plat-luxe2Les produits à usage unique sont destinés à être utilisés par la même personne, mais sur des durées qui peuvent varier en fonction des caractéristiques de fabrication et de l’utilisation requise. Certains produits ont une durée de vie entre 24 et 72 heures, on les appelle « produit jetable ». D’autres s’utilisent sur des durées plus longues de l’ordre de plusieurs semaines, on les appelle « produit semi-durable ».

Logique d’utilisation des produits jetables

Chaque gamme de produits propose une variété de produits comparable à celles des textiles conventionnels, mais sans la problématique du nettoyage. Ainsi dans la famille du linge de toilette, on trouve les traditionnelles serviettes et gants, mais aussi les tapis de bain. La méthode de fabrication donne une durée de vie adaptée à l’emploi requis. Dans un centre d’accueil d’urgence, le linge de toilette est utilisé par une seule personne, c’est le concept « d’usager unique ». C’est aussi le cas pour les équipements de protection individuelle (EPI). Ces derniers sont à « usage unique ».

l_gants-noirAinsi, les blouses, gants latex, tabliers, manchettes de protection, sur-chaussures ou encore charlottes ne sont portés qu’une seule fois pour servir une seule personne. Cet emploi est directement hérité du secteur de la santé et limite la transmission des infections (gale, tuberculose, etc…) ou des parasites (poux, punaises, puces, etc…). La durée d’emploi est alors de quelques heures à quelques jours.

Pour des structures comme les Centres d’accueil de demandeurs d’asile (CADA) ou centres d’accueil des impliqués (CAI) dans lesquels la durée de séjour varie de plusieurs jours à plusieurs mois, la literie semi-durable propose toute la gamme des articles nécessaires au couchage : alèses, draps, couvertures et taies d’oreillers mais aussi couettes et oreillers. Ils sont alors utilisés pour une seule personne pendant toute la durée de son séjour ou renouvelés s’ils sont souillés ou usés. Leur résistance se compte en semaines.

t_oreiller-pillow-eco

Dans tous les cas, ils sont destinés à être recyclés lorsqu’ils sont en fin de vie. L’emploi de matériaux 100% renouvelables est la garantie d’une filière respectueuse de l’environnement.

Disponibilité, stockage, recyclage : la logistique du jetable

D’un point de vue logistique, le linge jetable, semi-durable ou à usage unique est facile d’utilisation. Il ne nécessite pas la mise en place de procédures lourdes pour le lavage, le stockage ou la traçabilité. Les industriels comme Caractère sont capables de livrer les produits standards à travers toute l’Europe en 48 à 72 heures. Conditionnés en emballages individuels, les articles jetables représentent un volume moins important que leurs homologues en coton. Aucune inspection de qualité n’est nécessaire en retour de blanchisserie, et aucun retard lié à des aléas de lavage n’est à prévoir puisqu’il n’y a tout simplement pas de service de blanchisserie. Cette absence de lavage est aussi le synonyme d’une absence d’utilisation d’eau, d’électricité et de détergent dans le cycle de vie du produit. Le logisticien doit simplement prévoir d’intégrer le linge dans le cycle classique de ramassage des déchets. Il s’agit d’un processus existant pour toutes les structures : éphémères, d’urgence ou durables.

L’expérience de l’usager

Le plus important reste le point de vue des utilisateurs et leur ressenti. Très souvent, les usagers ne font pas la différence entre un drap « jetable » et un drap « traditionnel ». La souplesse et la douceur sont semblables. Idem pour les serviettes, leur pouvoir absorbant est identique. Le drap ou l’oreiller jetable présente, comme tous les autres articles, l’avantage d’être absolument impeccable lorsqu’il est mis à disposition de l’utilisateur. Pas de taches, pas d’odeur, pas de trou, pas de bords effilochés, c’est un produit qui n’a jamais servi et qui est donc 100% hygiénique. Les utilisateurs, réfugiés, demandeurs d’asile ou sans-abris, constatent une seule chose : un accueil matériel irréprochable du point de vue de l’hygiène et du confort.

l_renovateur_de_matelas

Les produits de Caractère qui peuvent vous intéresser :

La couverture d’urgence à usage unique : une solution d’accueil pour les acteurs sociaux.

refugiers-dans-une-gareA quelques semaines de l’arrivée de l’hiver, les températures commencent à chuter en Europe : un enjeu de plus pour les acteurs sociaux et humanitaires confrontés à l’accueil des réfugiés. Certaines solutions à ces challenges se trouvent dans l’expertise des industriels. A l’image des couvertures à usage unique, les industriels et autres fabricants sont à même de fournir des produits éprouvés dans d’autres domaines pour favoriser un accueil digne et efficace.

Les structures d’accueil telles que les Centres d’hébergement d’urgence (CHU), les Centres provisoires d’hébergement (CPH) ou encore les Centres d’accueil des demandeurs d’asile (CADA) doivent nécessairement assurer un accueil dans la dignité. La problématique est complexe et peut rapidement engendrer des difficultés qui ne sont pas liées au cœur de compétence des acteurs sociaux. Qu’ils s’agissent de structures officielles, gérées par les pouvoirs publics comme les deux « camps de transit » ou centres humanitaires qui s’ouvriront à Paris d’ici quelques semaines, ou de camps informels comme « la jungle de Calais », l’une des premières problématiques est l’hygiène. On se souviendra que lors de l’hiver 2015, les pouvoirs publics ont dû faire face à une épidémie de rougeole à Calais. Mais d’autres infections doivent être prévenues comme la gale ou la tuberculose. La gestion du linge, couvertures, duvets ou encore draps, est au cœur de cette problématique.

« Usage unique » : la solution hygiénique

La couverture d’urgence mise à disposition des réfugiés ne doit pas être un vecteur d’agents infectieux. Toutefois, elle est nécessaire et indissociable d’un couchage confortable et chaud. La couverture d’urgence participe à la dignité de l’accueil. Mais elle peut vite devenir un « casse-tête » pour les travailleurs sociaux.

Comment gérer le stockage des couvertures propres, comment assurer la collecte des couvertures utilisées, comment assurer le lavage et le reconditionnement ? Autant de questions auxquelles la couverture à usage unique, ou couverture jetable, apporte des réponses. Issu de l’hôtellerie, de l’événementiel mais aussi du secteur de la santé, le linge à usage unique a fait ses preuves et présente de nombreux avantages directs et indirects.

Les bénéfices de la couverture d’urgence à usage unique

couverture à usage uniqueTout comme une couverture « traditionnelle », une couverture à usage unique garantit hygiène, confort et chaleur à son usager. Mais à la différence d’une solution traditionnelle, la couverture à usage unique, ou plus exactement à « usager unique », ne se lave pas. Après utilisation, elle se jette et se recycle. Fabriquée en matériaux 100% recyclables, une fois utilisée, elle est collectée par les services classiques de gestion des ordures ménagères. Ainsi, les acteurs sociaux n’ont plus à mettre en place un processus de collecte, de lavage et de reconditionnement. L’absence de lavage est également un argument écologique. En effet, l’utilisation de matériaux 100% recyclables, l’absence d’eau et de détergents dans le cycle de vie de la couverture en fait un produit dont l’impact écologique est réduit. La couverture jetable est un atout majeur dans l’organisation du canal de distribution du linge et fait gagner beaucoup de temps aux équipes de terrains. Elle est disponible en grande quantité et répond parfaitement aux enjeux de la gestion de crise.

Point de départ inconditionnel de tous les travaux de réinsertions sociales ou professionnelles, l’accueil ne s’improvise pas. Les acteurs sociaux doivent se consacrer à leur cœur de métier. Les industriels tels que Caractère proposent donc des solutions opérationnelles aux secteurs sociaux et humanitaires ; la couverture d’urgence à usage unique reflète l’une des nombreuses possibilités en terme de gestion de linge.

Les produits Caractère qui peuvent vous intéresser :

Drap semi durable en Vylex (6 mois) super léger et facile à repasser

Le Linge lavable semi durable en Vylex sont une alternative au coton. Pratique en prenant moins de place que le coton, facile à laver et à repasser. Une alternative pour les personnes allergiques et à ceux qui veulent une gestion simple du linge de lit (hôtels, gîtes, maisons d’hôtes…) .

 

Le linge de lit prend beaucoup de place:

Vous êtes confrontés au lavage au séchage et voire au repassage très fréquent de draps housses, draps plats et de taies d’oreiller ?

Le coton, fibre noble procure bien des avantages mais est lourd à laver et à sécher. De plus certaines personnes développent des allergies aux fibres naturelles.

Quand vous devez stocker 4 paires de draps salis chaque jour le volume commence à représenter de la place dans votre espace souvent réduit.

Quant au repassage il nécessite du temps et de l’énergie.

Le synthétique allie la légèreté mais à le désagrément d’être froid et parfois glissant.

 

L’alternative du drap en Vylex: confort et prix.

 

protection de matelas imperméable

protection de matelas imperméable

Pour répondre à ces différents critères de légèreté, solidité et durabilité, confort au touché, non glissant, séchage rapide, repassage presque inexistant, Caractère Paris développe Le VYLEX  qui est  une nouvelle

microfibre. Cette fibre est composée de viscose et de nylon.

 

Après plus de 24 mois de recherche développent et de tests dans des conditions réelles de couchage et de lavage et repassage, nous pouvons affirmer que le VYLEX est la fibre qui propose le meilleur

compromis entre la literie jetable et la literie traditionnelle lavable.

 

Les draps et taies d’oreiller fabriqués en Vylex sont très souple, d’un touché doux très agréable. Les draps et taies absorbent parfaitement l’humidité du corps durant la nuit

 

Le drap housse offre un élastique sur tout le pourtour du matelas pour faciliter sa mise en place.

Les draps plats sont ourlés et les taies d’oreiller sont cousues avec du fil et offre un rabat portefeuille de 20 cm.

La résistance au déchirement est très élevée et s’approche d’un tissu coton traditionnel.

 

Le lavage est grandement facilité car le tissu est léger et cela permet de remplir 40% de plus, dans le

tambour de la machine à laver, qu’un linge traditionnel.

Le séchage est très rapide et permet jusqu’à 30 % de draps en plus dans le sèche-linge.

Le repassage pour les draps housse n’est pas nécessaire car le drap se tend parfaitement sur le matelas et ne laisse aucun plis.

Si vous souhaitez repasser le drap de dessus et la taie d’oreiller cela est possible au fer à repasser sur une température basse.

Quelle est la durée de vie d’un drap en Vylex ?

Elle de de 9 mois à un an en dormant chaque jour dedans.

 

Comment laver les draps et taies d’oreiller en Vylex ?

Simplement dans la machine à laver avec une température variant de 30° à 70° et de la poudre à laver traditionnelle.

Peut-on désinfecter les draps et taies en Vylex?

Il est tout à fait possible de désinfecter lors du lavage les draps et taies en Vylex avec des produits non chlorés.

 

Dimension pour les lits simples :

Drap housse : Largeur 90 cm – longueur 195 cm ce qui convient aussi bien au lit dont la longueur est

190 cm que 200 cm – épaisseur du bonnet de 20 cm

Drap plat : 160 cm de largeur – 230 cm de longueur.

Taie d’oreiller carrée : 60 cm par 60 cm avec un rabat portefeuille intérieur de 20 cm afin de bien

retenir l’oreiller à l’intérieur.

Taie d’oreiller rectangulaire : 50 cm par 75 cm avec un rabat portefeuille de 20 cm à l’intérieur.