Evacuation des campements de fortunes : quelles prises en charge ?

Déplacement massif de population

1483081131Les médias nationaux ont relayé les chiffres clés du ministre de l’Intérieur de l’époque, Bernard Cazeneuve. Le nombre de migrants déplacés : 2318 le premier jour, puis 4014 au soir du mardi 25 octobre, le décompte des bus et les villes dans lesquelles les 450 Centres d’accueil et d’orientation (CAO) français sont répartis ont fait les grands titres. Ils ont peuplé les communiqués de presse ministériels. Mais on ne trouve pas trace des modalités de déplacement, ni de la logistique déployée.

Pourtant, le défi logistique et administratif subsiste à Calais et dans les différentes villes de France. Calais voit chaque jour, un ou deux migrants venir aux dortoirs du centre d’accueil provisoire (CAP), comme l’indique son directeur Stéphane Duval.

l_couette2Pendant les évacuations, on pouvait lire que des associations telles que La Sauvegarde et Solincité devaient accueillir des femmes et des hommes après plusieurs heures de bus. Dans ce cas, le recours à des couvertures, des sacs de couchage d’urgence ou à du linge jetable est sans doute nécessaire. Les industriels comme Caractère fabriquent ces produits et les dédient au secteur social.

Conditionnés pour réagir aux situations les plus extrêmes, ils répondent aux normes d’hygiène et de sécurité en vigueur. Grâce à leur durée de vie (plusieurs jours à plusieurs semaines en fonction des gammes) ils sont tout à fait adaptés aux circonstances de déplacement massif. Intégré à un lot de bienvenue ou kit d’accueil, ils démontrent la volonté des structures étatiques de réserver le meilleur accueil à celles et ceux qui ont fui leur pays et qui envisagent de se lancer dans des démarches administratives auprès de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA). Outre la dimension psychosociale avec le confort pour l’utilisateur, deux autres dimensions sont à considérer.

Une logistique simplifiée

Mais au-delà du défi médiatique et politique des différentes problématiques (accueil d’urgence, procédures de régularisation, hébergement des demandeurs d’asile) le défi est avant tout logistique. Au départ du camp, en organisant les flux de réfugiés, mais aussi et surtout à l’arrivée dans les CAO, la logistique contribue pleinement à assurer un accueil digne. Une solution pour pallier les difficultés d’accueil tardif et le manque de matériel dans les structures d’hébergement, consiste à prévoir tout le linge de lit et de toilette au départ d’un camp informel, comme celui de Calais. C’est d’autant plus vrai pour les structures nouvellement construites. Ainsi, chaque personne est traitée équitablement en disposant de linge neuf :

En arrivant au CAO, même à une heure tardive, elle peut immédiatement s’installer et prendre une douche avant de profiter d’un repos salutaire.

La garantie d’une hygiène irréprochable

L’autre avantage de l’utilisation de linge jetable est la question de l’hygiène. Les conditions de vie dans les camps, et notamment à Calais peuvent être déplorables, notamment du point de vue de l’hygiène. « 2 mois après, l’utilisation intensive des toilettes a mis à mal nos infrastructures, déclarait un responsable de l’organisation Solidarités International, le camp compte pas moins de 3 000 personnes, il est donc difficile de maintenir des infrastructures en bon état vu la fréquence d’utilisation et le manque de maintenance d’infrastructures communautaires ». Il est donc primordial que les réfugiés puissent utiliser du linge neuf et propre. Si leurs vêtements peuvent être aisément nettoyés, il n’en est pas de même pour le linge de lit et de toilette. L’utilisation du linge jetable est la garantie d’une hygiène irréprochable sans la complexité des circuits de blanchisserie.

Les produits Caractère qui peuvent vous intéresser :

Publicités

La couverture d’urgence à usage unique : une solution d’accueil pour les acteurs sociaux.

refugiers-dans-une-gareA quelques semaines de l’arrivée de l’hiver, les températures commencent à chuter en Europe : un enjeu de plus pour les acteurs sociaux et humanitaires confrontés à l’accueil des réfugiés. Certaines solutions à ces challenges se trouvent dans l’expertise des industriels. A l’image des couvertures à usage unique, les industriels et autres fabricants sont à même de fournir des produits éprouvés dans d’autres domaines pour favoriser un accueil digne et efficace.

Les structures d’accueil telles que les Centres d’hébergement d’urgence (CHU), les Centres provisoires d’hébergement (CPH) ou encore les Centres d’accueil des demandeurs d’asile (CADA) doivent nécessairement assurer un accueil dans la dignité. La problématique est complexe et peut rapidement engendrer des difficultés qui ne sont pas liées au cœur de compétence des acteurs sociaux. Qu’ils s’agissent de structures officielles, gérées par les pouvoirs publics comme les deux « camps de transit » ou centres humanitaires qui s’ouvriront à Paris d’ici quelques semaines, ou de camps informels comme « la jungle de Calais », l’une des premières problématiques est l’hygiène. On se souviendra que lors de l’hiver 2015, les pouvoirs publics ont dû faire face à une épidémie de rougeole à Calais. Mais d’autres infections doivent être prévenues comme la gale ou la tuberculose. La gestion du linge, couvertures, duvets ou encore draps, est au cœur de cette problématique.

« Usage unique » : la solution hygiénique

La couverture d’urgence mise à disposition des réfugiés ne doit pas être un vecteur d’agents infectieux. Toutefois, elle est nécessaire et indissociable d’un couchage confortable et chaud. La couverture d’urgence participe à la dignité de l’accueil. Mais elle peut vite devenir un « casse-tête » pour les travailleurs sociaux.

Comment gérer le stockage des couvertures propres, comment assurer la collecte des couvertures utilisées, comment assurer le lavage et le reconditionnement ? Autant de questions auxquelles la couverture à usage unique, ou couverture jetable, apporte des réponses. Issu de l’hôtellerie, de l’événementiel mais aussi du secteur de la santé, le linge à usage unique a fait ses preuves et présente de nombreux avantages directs et indirects.

Les bénéfices de la couverture d’urgence à usage unique

couverture à usage uniqueTout comme une couverture « traditionnelle », une couverture à usage unique garantit hygiène, confort et chaleur à son usager. Mais à la différence d’une solution traditionnelle, la couverture à usage unique, ou plus exactement à « usager unique », ne se lave pas. Après utilisation, elle se jette et se recycle. Fabriquée en matériaux 100% recyclables, une fois utilisée, elle est collectée par les services classiques de gestion des ordures ménagères. Ainsi, les acteurs sociaux n’ont plus à mettre en place un processus de collecte, de lavage et de reconditionnement. L’absence de lavage est également un argument écologique. En effet, l’utilisation de matériaux 100% recyclables, l’absence d’eau et de détergents dans le cycle de vie de la couverture en fait un produit dont l’impact écologique est réduit. La couverture jetable est un atout majeur dans l’organisation du canal de distribution du linge et fait gagner beaucoup de temps aux équipes de terrains. Elle est disponible en grande quantité et répond parfaitement aux enjeux de la gestion de crise.

Point de départ inconditionnel de tous les travaux de réinsertions sociales ou professionnelles, l’accueil ne s’improvise pas. Les acteurs sociaux doivent se consacrer à leur cœur de métier. Les industriels tels que Caractère proposent donc des solutions opérationnelles aux secteurs sociaux et humanitaires ; la couverture d’urgence à usage unique reflète l’une des nombreuses possibilités en terme de gestion de linge.

Les produits Caractère qui peuvent vous intéresser :

Gestion de Crise et Hébergement d’Urgence: de l’Avantage des Draps Jetables dans l’Organisation et la Prévention

Les derniers caprices météorologiques en Europe (blizzards, tempêtes de neige, inondations, tornades, etc.), instabilités gouvernementales en Europe (manifestations violentes, révolutions et campements de réfugiés) et catastrophes naturelles (nuages de poussières volcaniques, tremblements de terre, feux de forêts, ouragans, raz de marée, etc.) ont montré l’importance de l’anticipation dans la gestion de situations de crise.

Autant d’événements et de bouleversements traumatisants pour les victimes, mais aussi pour les organes gouvernementaux, aéroports, gares, hôtels, mairies et autres structures auxquels en incombe l’organisation.

En l’espace d’un instant, des dizaines, voire des milliers de personnes peuvent se retrouver bloquées dans les aéroports, embarcadères ou gares, ou encore se retrouver à la rue. Ils sont alors le plus souvent dirigés vers des hébergements d’urgence, qu’ils soient prévus à cet effet, transformés l’espace d’une crise (gymnases, écoles…) ou construits de façon éphémère. L’hiver dernier, les intempéries de décembre et janvier ont vu des touristes s’échouer par milliers sur des bancs publics, leurs enfants dormant à même le sol sans draps ni oreillers.

Une situation qu’une meilleure préparation aurait permis d’éviter. Cela passe non seulement par la mise en place de plans d’intervention, des exercices de mise en situation, mais aussi par l’organisation de l’approvisionnement en besoins matériels.

Une telle anticipation permettra ainsi de pourvoir à toute perturbation, se montrant réactifs et s’assurant la satisfaction de l’usager. Les autorités locales ou les infrastructures aéroportuaires et ferroviaires se doivent d’avoir la capacité de mobiliser intervenants, volontaires et matériel dans les plus brefs délais.

Si les crises et catastrophes naturelles ne peuvent être évitées, la rapidité et l’abondance des médias ne laissent d’autre choix aux pouvoirs politiques et aux services publiques que de tout mettre en œuvre pour les contenir et en minimiser l’impact au plus vite, sauvegardant leur image en apportant une réponse adaptée, confort et sécurité à leurs clients.

Un transporteur ne s’assurera la fidélité de ses utilisateurs qu’en lui assurant le meilleur service, y compris dans les pires circonstances. Il n’y a là pas de place pour l’improvisation : les réponses appropriées sont devenues la norme, qui plus est en ces temps où le terrorisme et les pandémies peuvent perturber les plans des voyageurs.

C’est dans ces moments que la solution du linge à usage unique s’impose !

Les draps jetables et couvertures, bien sûr, mais également les sacs de couchage et gigoteuses gigoteuse bleuesont alors indispensables. Pratiques et économiques, ils répondent au mieux aux exigences à la fois d’hygiène et de confort des personnes victimes de l’incident.

On peut ainsi procurer à chacun drap, sac de couchage et couverture, sans pour autant avoir à se préoccuper du travail ni du coût qu’implique un nettoyage. Leur emballage individuel les rend exempts de poussière, moisissures, mites, puces de lit, maladies nosocomiales et autres problèmes rencontrés avec l’utilisation de linge traditionnel en coton ou en laine. Le non-tissé est de plus reconnu pour sa durabilité et son imputrescibilité.

La gestion de crises s’en trouve facilitée, tant en terme de préparation que de stockage. Le tout est de l’anticiper !

Nul besoin de services de blanchisserie grâce aux produits à usage unique. En cas de bloquage prolongé, ils restent confortables et leur solidité permet de les utiliser plusieurs semaines. Ils peuvent ensuite être recyclés à 100%.

De poids et d’encombrement réduits, leur stockage est bien plus aisé que l’équivalent en linge traditionnel, et leur transport également. Autant de place de stockage gagnée et de main d’œuvre économisée qui allégeront le coût de la crise rencontrée.

Une logistique simple, un prix réduit et une hygiène garantie font du linge jetable  la solution la plus adaptée aux situations d’urgence.

Les produits à usage unique sont en outre appropriés en bien d’autres circonstances moins dramatiques telles que les conventions, festivals, universités d’été et autres manifestations rassemblant des centaines de personnes à héberger.

Pour plus d’informations sur les linges, habits et autres fournitures à usage unique, rendez-vous sur caractere-paris.com

une veille sanitaire constante pour les personnels travaillant sur les sites des centrales nucléaires

L’industrie nucléaire est largement présente en France et en Europe, EDF, RWE,  et requiert à chaque instant un niveau de sécurité élevé pour les équipements et une veille sanitaire constante pour les personnels travaillant sur les sites.

Centrale NucléaireMaintenanceLa maintenance du matériel en milieu hostile, c’est à dire proche des installations et réacteurs nucléaires dans les centrales électrique, ou dans une enceinte peu éloignée,  doit être possible jour et nuit et cela tout au long de l’année.

La maintenance peut se faire à l’aide de petits robots mais l’œil humain ne remplace pas le robot ni l’analyse que l’on peut faire en regardant les parties à contrôler et à maintenir.

Que ce soit en France ou à l’étranger le personnel des centrales nucléaire EDF est donc amené très régulièrement à entrer dans des zones dites sensibles ou le niveau de radioactivité est supérieur à celui que l’on trouve en dehors.

Ces agents de maintenance pour diminuer les doses intégrées sont  bien sur protégés par des combinaisons, sur-chaussures, gants, qu’ils enlèvent après chaque visite dans une zone hostile.

casque de protection pour ouvrier nucléaireLe personnel doit communiquer avec les techniciens qui sont en dehors des zones à risques à l’aide de moyen radio muni d’un casque et d’un micro.

Afin de limiter la possible irradiation nous concevons  et nous fabriquons des protèges écouteurs des casque audio. Ceci permet au personnel de ne pas entrer directement en contact avec un écouteur qui a déjà été exposé en zone hostile.

Ces bonnettes de protection hygiénique jetables se fixent sur les écouteurs des casques.

protection des casques de communication

Elles sont fabriquées en tissus intissé  de polypropylène doux et  hypoallergénique.

Chaque paire de bonnette est présentée dans un petit sachet transparent scellé ce qui assure une hygiène parfaite. De plus  si le sachet reste bien scellé cela permet d’exercer un contrôle visuel et voir qu’elles n’ont pas été exposées dans une zone hostile. Si le sachet est ouvert ou si une bonnette est seule il y a une grande probabilité que cette dernière a été utilisée en zone à risque.

Apres chaque visite dans une zone sensible le casque est débarrassé de ses bonnettes de protection.

Il est recommandé d’utiliser une couleur différente de celle du casque.  Par exemple pour un casque noir il sera préférable d’utiliser une bonnette de protection de couleur blanche, ceci afin d’exercer un contrôle visuel de sécurité.

Plus d’informations sur http://bit.ly/17uNdtq.

Cette information est particulièrement importante pour les préventeurs et les comités d’hygiène et sécurité (CHSCT) qui ont la gestion de la prévention des risques professionnels.

Gestion de crise et couchage d’urgence : L’usage unique une solution Unique !

Gestion de crise et couchage d’urgence : L’usage unique une solution Unique !

 Les événements récents de crises météorologiques (tempêtes de neige, tornades, inondations) et de la nature plus généralement (nuage de poussières des volcans) ont montré que la gestion de crise était difficile à appréhender et à organiser.

En quelques minutes des milliers de personnes sont bloquées dans les aéroports, dans des trains, ou pire sans abris et doivent être logées dans des gymnases ou des écoles devenus des refuges d’urgences. On a vu cette année des centaines de personnes dormant sur des banquettes avec des enfants en bas âge sans aucun accompagnement.

 C’est là ou la gestion de crise intervient. Une préparation en amont est indispensable. En moins de quelques heures il faut mobiliser et les hommes et les moyens.

Ces crises existent depuis toujours mais les pouvoirs politiques et les entreprises responsables du transport (aéroport ou compagnie ferroviaires) se doivent de tout faire pour diminuer l’effet médiatique calamiteux pour leur image en diminuant au maximum les traumatismes subies par leurs clients. Car les anciens usagers sont devenus des clients de plus en plus exigeants ce qui est tout à fait normal.

 Les premières improvisations ne sont plus de mises et des cellules de préparations sont maintenant la norme. C’est là ou l’usage unique intervient. En effet, les draps jetables mais aussi les couvertures et les sacs de couchages à usage unique sont une solution plus que bien pratique.

Non seulement leurs prix sont très bas (entre 1 et 5 euros en fonction du produit) mais aussi pour l’hygiène qu’ils apportent.

 Un drap, une couverture, un sac par personne, non plus de problème de propreté : Chaque produit est emballé individuellement. Cet emballage le protège de la poussière et des problèmes d’humidité que les tissus traditionnels tels le coton peuvent avoir.

Les draps et les couvertures à usage unique sont composés de matériaux en non tissé réputés pour leur imputrescibilité.

Pas de problème de gestion du linge après utilisation. Les produits sont éliminés et peuvent être recyclés. (Utilisation de pulpe de bois ou de polypropylène hautement recyclable).

Moins de problème de gestion avant crise. Les draps jetables sont largement plus compacts que les draps normaux et pèsent moins lourd. Un carton de 8 kg représente déjà un minimum de 50 pièces. Une conséquence heureuse puisque l’on peut les stocker et les transporter plus facilement et à un moindre coût. C’est important lorsque l’on sait que la rapidité d’intervention est un élément majeur dans une situation de crise.

 Logistique facilitée, prix bas et hygiène garantie sont les trois les éléments les plus importants qui font que l’usage unique est la seule solution vraiment efficace dans une gestion de couchage d’urgence.

 De nombreuses autres situations heureusement souvent moins dramatiques justifient également l’utilisation de l’usage unique. Comme par exemple les grandes réunions qui réunissent plusieurs milliers de personnes avec couchage d’appoint et/ou organisées à la dernière minute.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le linge à usage unique, n’hésitez pas à venir visiter le site de http://www.caractere-paris.com/draps-jetables-drap-jetable-protege-matelas-literie/contents/fr/d29_literie-jetable.html